Avenir de la Lorraine

Développement économique culturel et politique pour la Lorraine dans le cadre Grande Région et Europe.

09 janvier 2017

Gravitation

gravitation

C'est l'exemple parfait de la pomme de Newton, les masses s'attirent et ce faisant, réduisent l'état de tension de la structure de l'espace-temps. Deux masses immobiles finissent par fusionner, selon l'expérience faite à l'aide de la barquette luxembourgeoise, et qui peut se traduire par l'eau coule du haut vers le bas. En fait, c'est une déformation de la structure de l'espace-temps, qui forme comme une goulotte permettant un cheminement privilégié entre les deux masses. Pour des raisons d'inertie, la plus petite va accélérer plus rapidement que la grosse avant de s'y agglomérer. Dans le cas d'un mouvement relatif, le cheminement va se modifier, et nous devons alors faire appel à un calcul vectoriel pour déterminer les trajectoires respectives des deux masses en présence. La lumière qui est sans masse, suit elle une trajectoire directement liée à la déformation de la structure de l'espace temps sans l'influencer.

Posté par jpbb à 15:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2017

Trajets

Lumière

 

L'impact des atomes contre la structure de l'espace temps stresse le maillage de celle-ci, faisant rebondir les atomes tout en emmagasinant de l'énergie sous forme vibratoire transversale dans la structure. Un trajet rectiligne uniforme devient alors courbe.

Pour la lumière, l'onde est longitudinale car ce n'est qu'un déplacement d'énergie.

 

 

Posté par jpbb à 19:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2017

Foi et science

Tresmontant

 

La science étudie le réel, et quand une explication d'un fait est contredite par une nouvelle expérience où analyse, on change de modèle. La science est ainsi vertueuse, elle ne se construit pas sur le mensonge. En appliquant les principes dégagés et la connaissance acquise sur la matière et sur la structure de l'espace-temps, l'humanité a développé toute une technologie que chacun peut se procurer et utiliser : téléphonie mobile, télévision, caméra, radio, four à micro-onde, voiture, etc. Le matérialisme et le consumérisme ont envahi nos vies. A peine un nouveau modèle sort, qu'un nouveau apparaît avec plus de fonctionnalité et démode l'ancien.

La foi en un dieu peut être celle du charbonnier où se baser sur la raison. Le passage de l'une à l'autre conduit à une croyance plus forte et plus logique. 

Il est donc vain d'opposer foi et science. La foi doit s'accorder avec la science, et cette dernière peut éclairer certains détails que la foi implique.

Se pose alors la question légitime : " Si Dieu existe, s'il a créé l'Univers, où est-il concrètement, afin qu'on puisse l'observer et l'étudier de façon scientifique ? "

Cela implique de dégager un modèle permettant de réponde à cette question. Ce dernier doit-être en accord avec ce que propose la science et la philosophie, car l'homme occupe déjà une place dans la Création. Dieu n'étant pas matériel mais d'une substance spécifique, il ne peut être étudié que par ses actions. Il échappe à toute analyse directe.

On a donc alors recours à l'imagination, pour tester des hypothèses, et retenir la plus crédible et la plus porteuse de sens.

On en revient alors à éclairer la scène initiale. Il faut penser comment Dieu a mené son travail, quelles ont été les conditions initiales, quelles sont les étapes de cette création, afin de définir le lieu qu'il occupe actuellement. Sa création reste sous son contrôle pour qu'il puisse continuer à y intervenir selon son désir. C'est le sens à accorder à cette prière qui nous a donnée : " Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel "

Les indices pensables.  par Brunor, nous invitent pas à pas à confronter les représentations qui illustrent la foi avec l'essor des sciences, et constituent une approche féconde sous forme de BD.

 

 

Posté par jpbb à 22:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 décembre 2016

Territoire du vrai

trio

 

Trois cercles, trois domaines qui partagent certains concepts cohérents. La philosophie athée est en noir, elle est incompatible par définition avec toute représentation d'un dieu, elle est donc incompatible avec ce qui sert de support actuel à Dieu, la structure de l'espace-temps, qui elle est du domaine de la science.

Toutes les religions ne concernent pas un dieu unique qui se serait manifesté dans l'histoire de l'humanité et aurait laissé trace que l'on retrouve dans la Bible. Beaucoup de dieux ont servis les hommes, mais au final peu d'élus. Toute la zone bleu-clair est donc le dépotoir aux idoles et dieux restants.

La science couvre l'étude du fait réel, et seule une partie rend compte du Big-Bang, et des conditions de son advenue. La zone en vert-clair correspond au reste des expériences et leur interprétation.

Seul l'espace au centre commun aux trois cercles permet d'élucider les liens qui unissent l'Être philosophique, nécessaire à l'étant que chacun est à même de constater, à la structure de l'espace temps nécessaire à l'existence de tout univers, appartenant au domaine scientifique et dont on peut étudier les conséquences de manière expérimentale, et à un dieu unique se manifestant historiquement dans sa propre création.

Ne peut alors s'accorder venant du cercle des religions, qu'un Être unique, formant le connu et l'inconnu, s'incarnant il y a environ 2000 ans, réfugié à la surface de la structure de l'espace-temps, d'où son omniscience pour intervenir selon son souhait sur l'évolution de son oeuvre, par la possibilité d'agir sur chaque atome.

Nous avons alors une représentation schématique du vrai crédible, et sommes capables de classer toute proposition pour lui accorder la vraisemblance qu'elle mérite.

Posté par jpbb à 18:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2016

Nécessité ontologique

Paradis

La structure de l'espace-temps est infinie, elle n'est donc pas cadrée. Entre ses mailles, le néant. À sa surface, l'Être.

Dans le cadre de gauche, notre Univers, environ 15 milliards d'année lumière, avec de la matière. La matière déforme la structure de l'espace-temps, et quelque part, dans le vert, notre Terre. Ce tableau est en expansion, mais ne touchera jamais aucune limite, puisque l'espace temps est infini.

Un autre tableau apparaît à droite, un autre univers, situé à une distance infinie de celui de gauche. Ils ne peuvent ni se croiser, ni se rejoindre. Le seul lien qui les relie est la structure de l'espace-temps. L'Être peut créer autant d'Univers qu'il le désire, mais en fait, ontologiquement, deux devraient lui suffire pour conjuger la vie, la mort, la vie et l'après vie. 

Posté par jpbb à 19:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 décembre 2016

Gravitation, vitesse d'expansion de l'Univers, multi-univers.

matière

Le déplacement de la matière déforme localement la structure de l'espace temps. La matière rebondir d'une façon élastique, chaque atome se comportant comme une boule de flipper. Pour des masses proches, la matière s'agglutine pour réduire localement les tensions dans la structure de l'espace-temps. Sur des masses en mouvement centrifuge lié au conséquences du Big-Bang, la structure agit alors sur l'Univers comme un ressort qui se détend. La vitesse d'expansion augmente, et les galaxies s'éloignent de plus en plus vite du centre cosmique de l'Univers. Dans un espace-temps infini, différents Univers peuvent coexister à des distances également infinies les uns des autres, et avec une vitesse de rencontre finie, inférieure à la vitesse de la lumière, ces Univers ne se rencontreront jamais. 

Posté par jpbb à 22:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2016

Le vertige du négationisme

TrianglesViolets

Que les choses soient bien claires : " Du néant ne peut surgir que du néant ". Si la néant avait la moindre parcelle de créativité, il disposerait alors d'une essence d'Être, or le néant est l'opposé absolu de l'Être, le néant est donc par définition d'une stabilité absolue. Il n'a d'existence que par sa désignation par rapport à l'élément qui le nomme.

Du néant ne peut surgir le moindre produit du hasard, ou alors le hasard aurait le statut de l'Être, et Hasard serait le nom de l'Être.

L'Être encadre le néant, comme la bordure dorée encadre le fond noir du tableau. Alors l'Être possède un lieu virtuel à l'intérieur de lui-même étant à sa disposition. Il peut y dessiner une structure spatiale infinie dont le module de base est un tétraèdre régulier, ce qui se traduit sur la représentation picturale par un maillage formés de triangles identiques. La structure de l'espace-temps est dérivée de la substance de l'Être, mais dispose d'une élasticité donnée, pour assurer un déplacement de l'énergie et de l'information d'un point à un autre de l'espace tridimensionnel, et interagira avec la matière une fois celle-ci créée. 

Désormais la scène est prête pour accueillir l'Être, il lui suffit d'abandonner le cadre, et de se glisser à la surface de la structure infinie qu'il vient de créer en une pellicule infiniment petite.

 

 

Posté par jpbb à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 décembre 2016

Le fond disparait pour le néant

DieuEtNeant

Il restait derrière l'Être le fond que l'on voyait par transparence de l'Être. Mais ce fond pictural était conventionnel, pour faire ressortir l'Être par rapport au cadre, d'où la couleur bleu foncé. Là sur le tableau, nous voyons le néant derrière la transparence de l'Être. L'Être est devenu invisible, mais le noir suppose son opposé, parfaitement présent, mais totalement invisible. Avec ces mots et avec ce tableau, aucune ambiguïté ne subsiste. Nous avons le portrait de l'Être, et du non-être c'est à dire le néant.

Posté par jpbb à 21:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Inclusion

NeantDansDieu

 

L'Être peut penser le néant. Le néant ne peut penser l'Être. Si l'on veut penser le néant, il doit être inclus à partir de l'Être. Le fond du tableau représente alors l'Être, et le cercle noir représente le néant. Ce dernier est juste l'antithèse de l'Être, sans existence propre, sans dimensions physiques, sans nature, sans substance. C'est un élément purement virtuel, un imaginaire dont la seule qualité est d'être le non-être absolu. La qualité de l'Être étant un pur esprit, Il peut sans peine imaginer le néant, le deuil de Lui-même. C'est la première création intellectuelle, imaginer une nouveauté à partir de la quelle on puisse commencer à oeuvrer.

Posté par jpbb à 18:34 - Sciences - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 décembre 2016

Positif négatif

ETREneant

 

En posant que l'Être n'est que le seul être existant en dehors de tout cadre et de tout fond, on peut alors remplacer le fond bleu par un fond noir, ce qui traduit une opposition intrinsèque entre être et non-être. La seule réalité est alors le cercle bleu, qui traduit la transparence de la représentation de l'Être, avec le néant de teinte noire, qui constitue l'antithèse de l'Être lui-même. Le noir ne peut être défini que par rapport à la couleur, il traduit l'absence de couleur, et au final de toute transparence. Ce tableau représente l'opposion fondamentale entre ce qui est et ce qui vit, et son contraire. Mais l'Être dispose à présent d'un lieu qui traduit le concept de l'inexistence de lui même. Et dans cet espace vide de toute définition, sans métrique, l'Être dispose à présent d'un terrain de jeu. Comment va-t'il l'ordonner et y construire, voilà la bonne question.

Posté par jpbb à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Nu

DieuTransparent

 

En dépouillant l'Être de toute représentation inutile, en le mettant à nu, la couleur disparaît pour céder la place à la transparence. L'Être sans sa représentation minimaliste n'a que cette qualité, il Est, sans cadre, sans aucune autre référence spatiale où géométrique, son corps ne fait pas référence à une forme, ni à un temps sauf à considérer un temps où le temps n'existe pas encore. Son corps est homogène et uniforme, avec une absence totale de paramètres. Il n'existe pas d'observateurs pour le contempler et l'étudier, seul l'Être a conscience de sa propre existence et réalité. Cette connaissance est instantané, la substance de l'Être est lisse, insécable, il ne peut y avoir deux Êtres; sa substance est non quantifiable, la notion d'atomes n'a aucun sens pour la composition de sa matière. Même le concept de taille ne fait pas sens, le système de représentation métrique de l'Espace-temps devra être inventé secondairement. L'Être est UN, son Esprit le remplit totalement, sans laisser le moindre vide. Un pur esprit porté par un conteneur qui ne peut être représenté que par l'imagination. En ce sens, la représentation picturale passant de l'orange au bleu ne sert que de support transitoire pour appréhender l'essence primordiale, qui précède tout autre existence. 

Posté par jpbb à 11:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2016

Imaginer l'Être...

Être

 

Le cadre fait le lien entre le tableau proprement dit, et l'endroit où il est positionné. Le fond, ici bleu, permet d'identifier au centre le sujet qui prend la forme d'un cercle orange. La couleur est arbitraire, elle donne juste une indication de chaleur, il est difficile de peindre un sujet transparent. Comme il faut bien donner une forme au sujet, la forme la plus simple que tout le monde perçoit par un beau jour ensoleillé, permet ce jeu d'opposition entre le fond le sujet. Si on fait l'effort d'imaginer en éliminant le cadre, le fond bleu, et la forme, il nous reste à l'esprit une couleur sans limite. Poussant l'abstraction encore plus loin, si cette couleur devient transparence, nous obtenons une représentation fidèle de l'Être telle qu'il était dans sa représentation la plus pure.

Posté par jpbb à 13:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 août 2016

Lourdes Domrémy-la-Pucelle, même combat.

IMG_1392

Après que la France existat grâce à Jehanne Sybille d'ARC, Sainte 1412-1431; Bernadette Soubirou modifia définitivement un autre lieu de France. Deux témoignages sont nécessaires pour assurer la crédibilité du fait. Les miracles de Lourdes sont une épine dans le pied des non-catholiques. Pourtant ce sont des faits impossibles à nier.

 

Posté par jpbb à 22:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 août 2016

Les fausses Jeanne d'Arc...

jeanne

La plus célèbre d'entre elles, une belle ribaude.

 

Posté par jpbb à 22:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juillet 2016

Groupe électrogène

PistonDouble

 

Spécialement conçu pour produire de l'électricité pour les véhicules hybrides, voitures et drones, ce type de moteur est léger et permet d'obtenir de fortes puissances. Pour en savoir un peu plus allez sur le forum.

Posté par jpbb à 19:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Drone hybride

drone cabine

 

Pour compléter l'offre des moyens de transport, après le monorail bi-tube destiné à des déplacements dans des espaces urbanisés, le drone hybride permet de s'affranchir de toute infrastructure au sol. Propulsé par des ensembles électiques orientables, il tire son énergie d'un pack de supercondensateurs, alimenté en vol par des moteurs rectilignes alimentés en gaz-oil. La redondance assure une sécurité maximale et un contrôle du pilotage totalement informatisé.

http://jeanpierre.becker.free.fr/phpBB3/index.php 

Posté par jpbb à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juin 2016

Jardin permaculture.

IMG_4375

Après avoir couché herbes et orties, des feuille mortes venant de la forêt viennent les étouffer. Un peu de sciure par dessus le carton dans lequel à la jointure ont été creusés de petits trous recevant les plants, et le tour est joué. Les vers de terre se chargeront d'aérer le sol. On offre au final un avantage spécifique aux plantes que l'on repique, leur supprimer toute concurence, afin qu'elles captent le maximum de lumière, d'eau, et absorbent par leur racine tout ce dont elles ont besoin. Planter et récolter, c'est tout l'art du jardinage en permaculture, en laissant un sol sain et enrichis. 

Posté par jpbb à 17:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 décembre 2015

Tout passe...

Louis Chedid Ainsi soit-il, pour une ambiance musicale...

Posté par jpbb à 18:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Après la Saint Nicolas, Noël...

Un peu d'humanité dans ce monde de brutes et de pervers. Noël, c'est la joie et la promesse d'un avenir meilleur, c'est aussi ce connecter avec ce qui nous dépasse, et mettre la simplicité et la chaleur humaine au centre de nos vies.

 

Posté par jpbb à 18:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juin 2015

Fin de vacances

IMG_4067

Sur la route en direction de l'aéroport, un ensemble de télécabines circulant sur un cable à basse vitesse. Pour passer de ce système au monorail, on remplace le cable par un coffrage rigide, permettant à des diabolos roues de le pincer, et on transforme le cable d'entrainement par des moteurs électriques situés dans les diabolos. Enfin on automatise tout l'ensemble. 

IMG_4106

Arrivée à l'aéroport. Des voitures attendent inutilement sur de vastes parking d'aller saturer les deux seules voies d'accès sur la Costal d'el Sol. Beaucoup d'argent immobilisé en vain, et le tout poluant inutilement quand on s'en sert.

IMG_4123

Dans l'avion coincé près du hublot. Il suffit d'attendre pour retrouver la Lorraine.

IMG_4127

Impossible d'aller en vacance avec son chien dans la cabine. Impossible d'aller faire ses courses à Thionville en avion quand on n'a pas le permis de conduire automobile. Le monorail bitube transfrontalier est en mesure de remplacer et d'apporter une utilisation pour la majorité de la population.

Posté par jpbb à 14:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]