Avenir de la Lorraine

Développement économique culturel et politique pour la Lorraine dans le cadre Grande Région et Europe.

20 octobre 2019

Sur une île...

sur une ile

L'alias du Troisième Temple permet d'accéder au temple imaginaire d'Ezéchiel. C'est la référence d'un objet réel matériel vers un objet imaginé prophétique. Le seul intérêt de l'alias est de pointer sur une chose dont on sait qu'elle existe en mémoire, sous une forme qui n'a pas à être déterminée. Cet alias n'a pas à être visité ou glorifié. Il n'a aucune valeur de sacralité. Il ne demande ni sacrifices sanglants, ni dévotion particulière. Il sera construit sur une île, en haut d'une montagne, et seule l'équipe d'entretien y aura accès. Il pourra être vu du bord de l'eau le cernant. Le métal inoxydable reflétera le ciel, et l'eau reflétera à son tour ce reflet. Par ce jeu de miroir, sera illustré le jeu de l'esprit allant puiser dans l'écriture le sens de la parole du D.ieu unique, quelle que soit son apparence, le jeu du miroir en etant l'illustration.

Un facteur qui apporte le courrier permet de faire le lien entre la personne qui écrit et celle qui lit. Le facteur n'est pas concerné par le contenu du message transmis. Cette métaphore s'applique à l'alias du Troisième Temple, cet objet permet de faire le lien avec le Temple de Jérusalem, le premier, le deuxième, ainsi que le troisième temple, celui d'Ezéchiel. La structure n'est qu'une évocation, elle n'a pas vocation à être une copie fidèle, nul besoin de respecter formes ou dimensions, il suffit que la connexion entre le nouvel objet bâti et ce qu'il est sensé désigner soit possible dans l'imaginaire de la personne qui le regarde.

Posté par jpbb à 15:45 - Politique - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire