Avenir de la Lorraine

Développement économique culturel et politique pour la Lorraine dans le cadre Grande Région et Europe.

11 décembre 2016

Le vertige du négationisme

TrianglesViolets

Que les choses soient bien claires : " Du néant ne peut surgir que du néant ". Si la néant avait la moindre parcelle de créativité, il disposerait alors d'une essence d'Être, or le néant est l'opposé absolu de l'Être, le néant est donc par définition d'une stabilité absolue. Il n'a d'existence que par sa désignation par rapport à l'élément qui le nomme.

Du néant ne peut surgir le moindre produit du hasard, ou alors le hasard aurait le statut de l'Être, et Hasard serait le nom de l'Être.

L'Être encadre le néant, comme la bordure dorée encadre le fond noir du tableau. Alors l'Être possède un lieu virtuel à l'intérieur de lui-même étant à sa disposition. Il peut y dessiner une structure spatiale infinie dont le module de base est un tétraèdre régulier, ce qui se traduit sur la représentation picturale par un maillage formés de triangles identiques. La structure de l'espace-temps est dérivée de la substance de l'Être, mais dispose d'une élasticité donnée, pour assurer un déplacement de l'énergie et de l'information d'un point à un autre de l'espace tridimensionnel, et interagira avec la matière une fois celle-ci créée. 

Désormais la scène est prête pour accueillir l'Être, il lui suffit d'abandonner le cadre, et de se glisser à la surface de la structure infinie qu'il vient de créer en une pellicule infiniment petite.

 

 

Posté par jpbb à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire