Avenir de la Lorraine

Développement économique culturel et politique pour la Lorraine dans le cadre Grande Région et Europe.

15 mai 2010

Inauguration Pompidou Metz

il y avait trop de monde, plus de deux heures et demie de queue pour rentrer dans le temple. J'ai préféré en faire le tour. Il y a la boîte, la technique qui l'alimente, et au-dessus, la peau qui la protège. Si Pompidou Paris jouait avec l'interne et l'externe, nous avons ici en sus un cadre qui protège l'ensemble, une structure de bois lamellé-collé, et une peau translucide. C'est pratiquement un organisme vivant.Si l'art moderne fait plus part au concept qu'à la représentation, il a trouvé à Metz sa demeure. Metz, finalement,... [Lire la suite]
Posté par jpbb à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mai 2010

Posté par jpbb à 21:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mai 2010

Re: News?

Le 12 mai 10 à 08:49, l.naty.niord a écrit :Bonjour Jean-Pierre, Comment allez-vous avec ce temps pas encore printanier (normal, les Saints de glace, aujourd'hui je crois St Pancrass), encore une semaine et après le beau temps. Et ce nouveau musée, je pense que vous l'avez visité?, de l'extérieur le bâtiment est à la fois original et beau, la structure du toît est superbe...à l'intérieur je crois avoir deviné un "Balthus" et un "Magritte".....pour le reste...évidemment, ce n'est pas ce que j'aime, ce qui me... [Lire la suite]
Posté par jpbb à 13:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2010

Visite de chantier Pompidou

L'intégration du projet dans le tissu urbain messin est remarquable. Depuis le hall d'arrivée TGV, on a accès directement à une passerelle piétonne. La pelouse fait des vagues, les lampadaires sont futuristes, et le toit des parkings offre un grand espace légèrement en pente comme devant le Beaubourg parisien. On descend donc de même vers le bâtiment. La couleur lilas retenue est funny au possible, mais c'est à l'intérieur que le choc risque de se produire.
Posté par jpbb à 19:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mai 2010

Faites de l'Europe

Jacques Delors dans la maison de Robert Schuman le 9 mai 2010, avec face à lui Nathalie Griesbeck, Jean-Marie Pelt, Dominique Gros. Relativement peu de monde dans les jardins à écouter la retransmission du débat, qui recadrait la difficulté essentielle du démarrage du processus européen. Ce sont toujours les premiers pas qui comptent, Schuman-Kanfen, autre petit pas pour l'esprit lorrain, et grand pas futur pour l'humanité.
Posté par jpbb à 23:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mai 2010

L'endroit est calme...

Après avoir consacré sa vie à un noble idéal, éradiquer la guerre, Robert Schuman Père fondateur de l'Europe, nous laisse poursuivre son œuvre, en toute confiance. Le plus dur était de démarrer le processus, mais une fois lancé, il nous faut fournir, à notre tour, l'effort pour le faire perdurer, et l'amener au niveau où son initiateur l'a lui-même rêvé, et atteindre ainsi de nouveaux sommets. Tel est le sentiment que l'on ressent à cette visite.
Posté par jpbb à 17:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 mai 2010

La tombe de Robert Schuman

Juste en face de sa maison, dans la vieille église fortifiée, il repose. C'est à nous de reprendre le flambeau et de continuer à faire l'Europe, ce beau rêve lorrain.
Posté par jpbb à 22:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2010

La maison de Robert Schuman

En continuant la route au flanc du Saint Quentin, on tombe sur Scy-Chazelles. Là se trouvent la maison et la tombe de Robert Schuman. La maison a été entièrement réhabilitée, et les alentours ont été rénovés. Du beau travail.
Posté par jpbb à 22:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2010

La tour Bismarck au Saint-Quentin

C'est un monument méconnu et en assez mauvais état. Il rappelle de mauvais souvenirs, le temps de l'annexion de 1870 à 1918 sous le joug prussien. Il mériterait d'être réhabilité comme témoin d'un passé révolu. Dominant Metz, c'est tout un symbole.
Posté par jpbb à 22:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2010

Visite du U4 à Uckange

En cette journée du premier mai, une visite symbolique pour tous les travailleurs qui ont transpiré dans la sidérurgie et dans les mines en Lorraine. Dans mon souvenir, l'enfer industriel sans la climatisation se déroulait avec son cortège ouvrier, damnés de la terre, progressivement mis à la retraite sous la poussée du progrès des nouvelles technologies, rendant obsolètes les vieux outils et les personnes qui y étaitent attachées. Il reste un lieu, hors du temps, un vieux cinéma de quartier, où les nouvelles générations peinent à... [Lire la suite]
Posté par jpbb à 23:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]