Avenir de la Lorraine

Développement économique culturel et politique pour la Lorraine dans le cadre Grande Région et Europe.

11 février 2019

La métaphore de la fermeture éclair et le passage de la matière au travers de la structure de l'espace-temps.

De quelle façon la matière traverse la structure de l'espace-temps dépend de la façon dont la matière est agencée. Ce sont les électrons qui font le lien entre les molécules par le biais des protons. Si pose alors la question de la forme et des qualités nécessaires aux électrons pour qu'ils puissent accomplir ce pourquoi ils ont été créés. C'est ce que recherche actuellement la physique, en synthétisant la théorie de la relativité générale qui parle de la gravitation, donc de la structure de l'espace-temps, et de la mécanique quantique qui parle des particules élémentaires. Connaitre le monde dans lequel nous vivons, permet de choisir un chemin plutôt qu'un autre. Se représenter le réel tel qu'il est vraiment nous sort de l’errance.

 

jokari

Si l’électron n’était qu’une particule homogène, avec une charge répartie uniformément, il se collerait directement au site attractif du proton, et les deux particules resteraient collées. Nous savons que l’électron tout en étant lié au neutron, se promène à une certaine distance de lui. C’est donc en posant un électron composite, négatif à l’extérieur et doté d’un noyau positif à l’intérieur, que l’on peut comprendre l’effet de collage entre l’électron et le proton, avec simultanément un effet répulsif qui éloigne le noyau de l’électron du proton. L’électron peut alors faire le yo-yo. En posant que la couche externe est suffisamment élastique pour se déformer, et que le noyau par les oscillations stocke une énergie quantifiée. Plus il y a d’énergie, plus le noyau peut jouer au Jokarie, le jeu où la balle est reliée à une base avec un élastique, et qui revient chaque fois que l’on tape dedans. C’est une métaphore facile à comprendre. 

fermeture simple

Il fallait concevoir un système composite permettant de faire coexister une structure rigide, et permettre à la matière de la traverser sans ralentissement. Cela impose un coefficient de frottement nul à la surface de la structure de l’espace-temps, et une géométrie de la matière telle qu’elle puisse la traverser. Le principe de la fermeture éclair trouve ici son fonctionnement parfait. Les atomes peuvent se lier entre eux par le biais des électrons. Certains sont partagés entre deux noyaux, et les autres sont liés à un seul atome. Ils s’articulent dans l’espace de telle façon à se repousser entre eux, pour exerce rune force d’attraction et de blocage entre les atomes. Ce système est démontable, la matière passant dans la structure de l’espace-temps les écarte de leur position, pour les faire revenir en place une fois le passage effectué. Les électrons constituent pour les atomes et molécules un assemblage démontable, une liaison mécanique conçue de manière à être stable, tout en étant démontée sans cesse selon le parcours inertiel de la matière dans l’espace. 

doubleTirette

 

Le principe de la fermeture éclair doit être doublé. Les deux tirettes tirette sont remplacées par un bras de la structure de l’espace-temps. Ce dernier dégage son passage à travers la matière, les électrons se réajustant ensuite pour refermer le lien qui unit les atomes entre eux. 

Sans titre

La tirette permet d’ouvrir et de fermer la fermeture éclair en changeant momentanément la géométrie existant entre les dents, permettant ainsi l’engrenage des unes entre les autres. Deux tirettes fonctionnant en tandem permet un décrochage des dents puis leur fermeture lié au déplacement d’une ouverture. Une branche de la structure de l’espace-temps glisse ainsi au travers de la matière, en écartant les électrons pédonculés aux sites positifs des protons. L’image d’une barque glissant à la surface d’un étang recouvert de roseaux les écartant le temps de son passage, constitue une autre représentation du principe d’ouverture. 

 

Posté par jpbb à 12:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire