Avenir de la Lorraine

Développement économique culturel et politique pour la Lorraine dans le cadre Grande Région et Europe.

18 février 2017

Univers en expansion

universExterne

 

Les résultats du satellite Planck 

" Le modèle utilisé ici est le modèle de concordance qui suppose un espace plat. Si on recommence l’exercice d’ajustements des paramètres cosmologiques en ajoutant un paramètre de courbure, on constate que notre espace doit être justement plat (ce qui n'a rien à voir avec sa forme mais signifie que sa géométrie est euclidienne). L’hypothèse est précisément vérifiée puisqu'on mesure un paramètre de courbure compris entre -0.01 et +0.01. "

Vu en dehors de l'univers, ce dernier est à l'intérieur d'une sphère en constante expansion accélérée, il est immergé dans la structure gélifiée de l'espace-temps représentée ici par trois plans orthogonaux. Une structure infinie définit un espace infini, dans lequel on peut imaginer une infinité d'univers séparés par des distances infinies, et donc ces univers ne se rencontrant jamais, même s'ils sont animés d'une vitesse d'expansion croissante. Ce qui les relie, c'est la structure, et sur cette dernière est plaquée l'Être, sur une épaisseur infiniment petite.

Seule la logique permet de dresser ce tableau sans cadre...

 

Posté par jpbb à 22:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire