Avenir de la Lorraine

Développement économique culturel et politique pour la Lorraine dans le cadre Grande Région et Europe.

28 décembre 2016

Nécessité ontologique

Paradis

La structure de l'espace-temps est infinie, elle n'est donc pas cadrée. Entre ses mailles, le néant. À sa surface, l'Être.

Dans le cadre de gauche, notre Univers, environ 15 milliards d'année lumière, avec de la matière. La matière déforme la structure de l'espace-temps, et quelque part, dans le vert, notre Terre. Ce tableau est en expansion, mais ne touchera jamais aucune limite, puisque l'espace temps est infini.

Un autre tableau apparaît à droite, un autre univers, situé à une distance infinie de celui de gauche. Ils ne peuvent ni se croiser, ni se rejoindre. Le seul lien qui les relie est la structure de l'espace-temps. L'Être peut créer autant d'Univers qu'il le désire, mais en fait, ontologiquement, deux devraient lui suffire pour conjuger la vie, la mort, la vie et l'après vie. 

Posté par jpbb à 19:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire